A l’heure d’aujourd’hui, est-ce toujours aussi opportun de participer aux salons parisiens ?

Si l’on regarde les constats de l’édition de janvier 2007 de Who’s next-Première classe, les avis sont nuancés mais avec des signaux positifs. Sur Fame, le prêt à porter et Première Classe, l’accessoire, l’ambiance était la plus enlevée, avec un trafic assez constant pour ces deux segments considérés comme les plus « aspirationnels » du En savoir plus surA l’heure d’aujourd’hui, est-ce toujours aussi opportun de participer aux salons parisiens ?[…]